Wednesday, 12 August 2015

Les Favoris!



Y-a t-il déjà eu des personnages qui semblez si réel que vous en aviez des frissons ou vous souhaitiez pouvoir les rencontrer, voir même devenir ami avec eux ? Dans ce post, je vais vous parlez des personnages qui me donne ce type d’émotions. Ce sont mes personnages favoris de tous les temps. 











Paul Atreides de Dune (Cycle de Dune) par Frank Herbert

Une chose que vous devez savoir, c’est que j’ai un faible pour tous ce qui est noblesse et royauté. Paul est le fils d’un Duc. Il m’avait déjà séduite juste à cause de cela. Et en plus, en bonus, il a tous les attributs que je recherche dans un héro. Il est futé, puissant, calculateur, fier, gentil, imparfait et majestueux. Je ne suis pas sure qu’il y est un personnage masculin que j’ai apprécié autant que Paul. A chaque fois que je pense à lui, j’en ai la chair de poule.


Eugenides de The Thief (The Queen’s Thief) par Megan Whalen Turner

Je ne suis pas sur que les romans de la série The Queen’s Thief (Le Voleur de La Reine) est était traduit en français, donc je ne sais pas si beaucoup de frenchie connaissent Eugenides ou Gen comme ses amis l’appelle. Enfin bref, s’il vous est inconnu, vous allez découvrir un personnage fantastique. Ce que j’aime le plus chez Gen c’est qu’il est plein de surprises. Dans chacun des livres de The Queen’s Thief, Gen fait quelque chose auxquels je ne m’attendais pas. C’est un de ces personnages aux multiples facettes que tu veux absolument déchiffrer. Il peut être enfantin, grognon, intelligent, gentil, fort, sage…il y a tellement d’aspects différents dans sa personnalité. Mais bon, je suppose que sa verve sarcastique et sa manière d’etre a la foi un peu pueril et intelligent sont ce que j’aime le plus chez lui.


Enzo Valentino de Young Elites (The Young Elites) par Mari Lu

Enzo ou devrais-je plutôt dire le plus sexy spécimen masculin de la littérature pour jeunes adultes. Je n’ai jamais étais quelqu’un qui se met dans tous ses états pour les personnages d’un livre jusqu’au jour où j’ai découvert Enzo. Ce garçon est des personnages les plus charismatiques que j’ai jamais lus. Franchement, dés qu’il apparaissait sur la page, mon cœur se mettait à battre la chamade et je retenais mon souffle. Ceci est une affirmation du talent d’écrivain de Mari Lu. Comment quelque chose qui n’est que papier et mots écrit à l’encre noire peut engendrer autant d’émotion?


Maia de The Goblin Emperor par Katherine Addison

Encore un livre qui n’a pas été traduit en langue française. C’est bien dommage car ce roman  est fantastique. Vous savez cette personne qui n’ai jamais respecté et dont tous le monde ce moque? Et bien, cette personne c’est Maia. Le petit gobelin devient empereur au début du livre bien qu’il soit l’ultime outsider. Il était impossible de ne pas supporter Maia. Il avait une personnalité si attachante. La seule chose que tu souhaite c’est qu’il vainc tous ces ennemis et ferme la grande bouche de ses détracteurs. Les aventures de ce garçon timide, ignorant et doux élevait au statut d’empereur était captivante.












Kate Daniels de Morsure Magique (Kate Daniels) par Ilona Andrews

Morsure Magique était en fait le tout premier livre de fantasy urbaine que j’ai lu. Je ne me doutais pas à l’époque que je venais de plonger dans ce qui deviendrait une de mes séries favorite. Et aussi, que j’aimerai l’héroïne comme une sœur dont j’aurai été séparé a la naissance. Kate est facilement la plus hard-core des protagonistes de fantasy urbaine, malgré cela elle n’en reste pas moins très attachante.  Elle est un de ces personnages dont tu souhaiterais qu’il soit réel. De plus, elle a un grand sens de l’humour. Il y a tellement de moment de fou rire lorsqu’on lit a travers son point de vu. Kate est une guerrière accomplie. A chaque fois que je lis ses scènes d’actions j’ai l’impression d’être en train de regarder un combat sortant de Naruto ou d’un manga du même genre.



Mackayla « Mac » Layne  de Fièvre Noire (Les Chroniques de MacKayla Lane) par Karen Moning

J’aime la faiblesse dans un personnage parce que cela signifie qu’il y aura un développement. Bon, il est vrai que dans certain livre les personnages n’évoluent pas d’un poil même s’ils ont d’énormes défauts mais ah—ça, c’est une autre histoire. Au début de Fièvre Noire, Mac est une fashionista un peu tête en l’air amatrice du rose et fan des arcs-en-ciel dont les ambitions s’élèvent à bronzer sous le soleil et à s’amuser autant que possible. Je l’adorai déjà à l’époque malgré tout ces fautes. C’est sur qu’elle n’était pas forcément une héroïne exemplaire mais il était facile de s’identifier a elle. Elle me rappelait une fille normale de la vingtaine avec laquelle j’aurai pu devenir ami (si elle était réel). Mais lorsqu’on arrive la fin de la série, Mac s’est transformé en guerrière capable d’assumer d’importantes responsabilités et qui aime toujours autant la mode. Si ça ce n’est pas murir, alors je ne sais ce que ce mot signifie. Le fait qu’elle devienne plus mature au fur et a mesure que l’histoire avance n’est pas l’unique raison pour laquelle j’adore Mac. J’apprécie énormément sa personnalité. Et comme je l’ai dit un peut plus tôt, elle ferait une amie merveilleuse.


Rose Hathaway de Sœurs de Sang (Vampire Academy) par Richelle Mead

Doté d’un fort tempérament, effrontée, arrogante, loyale, spontanée, amusante et confiante, comment ne pas aimer Rose ? En plus à l’instar de Mac, elle aurait fait une très bonne amie si elle n’était pas fictive. Tous comme l’héroïne de Fièvre Noire, elle devient plus mature tout au long de la série. Je pense qu’une des raisons majeure pour laquelle j’ai aimé autant Rose, c’est que c’est une des toutes premières héroïnes de jeune adulte qui était confortable dans sa propre peau et extraverti. Avant elle, mais référence était toutes timide, pas sur d’elle-même, fragile avec des pouvoirs qui les rendait spéciale.


Evanjelin de Finnikin of the Rock (Lumatere Chronicle) par Melina Marchetta

Encore une fois introuvable en langue française! Malheureusement ! C’est impossible de ne pas être impressionné par le courage et la volonté d’Evanjeline. La jeune fille a dû surmonter tellement d’épreuves et pourtant, elle n’abandonne jamais. Elle est prête à faire n’importe quoi afin d’accomplir ses objectifs peut importe leur dureté et même cela signifie se faire souffrir elle-même, ou les gens qu’elle aime. Cependant, il ne faut pas se méprendre, Evanjelin est loin d’être quelqu’un de méchant. Au contraire. La chose intéressante a propos d’elle c’est qu’elle est à la fois impitoyable et très douce.  Ce n’est pas la plus simple des combinaisons, mais Marchetta a été capable de la faire. 



Et vous, quel sont vos personnages favoris ? Pourquoi ? En fait, tous les personnages que j’ai mentionné proviennent de livres fantastiques, n’hésitez pas à  les découvrir. 

4 comments:

  1. Oh oh I totally agree about Evanjaline! I LOVE HER. I'm going to reread Finnikin of the Rock so soon because I loved it so much and I want to finish the series! :D
    Thanks for stopping by @ Paper Fury!

    ReplyDelete
  2. Thanks for commenting! I didn't know you could understand French! Team Evanjelin forever, lol! I want to reread Finnikin of the Rock, but there's just so many book on my TBR list I know it's never gonna happen, haha.

    ReplyDelete
  3. Ah Kate, clairement une de mes préférées également. Badass mais terriblement humaine, avec un sens de l'humour qui déchire tout ! Quel dommage que les tomes soient si vite engloutis.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Kate comment ne pas l'aimer? Exactement! Les livres de cette serie se lisent tellement vite! Et une annee d'attente, c'est tres long.

      Delete

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...